Prolongation des aides à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans

Aide à l’embauche en emploi franc, aide à l’embauche des moins de 26 ans, aide unique aux employeurs d’apprentis et aide au contrat de professionnalisation, toutes ces aides sont prolongées jusqu’à fin mai, voire jusqu’à la fin de l’année.

Par - Le 01 avril 2021.

Dans le cadre du plan de relance #1jeune#1solution, avaient été mises en place des aides à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans. Ces aides sont toutes prolongées.

Aide à l’embauche en emploi franc

Les contrats conclus entre le 15 octobre 2020 inclus et le 31 mai 2021 inclus pour le recrutement d’un salarié de moins de 26 ans en emploi franc à temps complet, le montant de l’aide financière est égal à :

  • 7 000 € pour la première année, puis 5 000 € pour les années suivantes, dans la limite de trois ans, pour un recrutement en contrat à durée indéterminée ;
  • 5 500 € pour la première année, puis 2 500 € pour l’année suivante, dans la limite de deux ans, pour un recrutement en contrat à durée déterminée d’au moins six mois.

Aide à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans

Une aide peut également être attribuée pour l’embauche d’un salarié de moins de 26 ans dont la rémunération telle que prévue au contrat de travail est inférieure ou égale au salaire minimum horaire de croissance majoré de 60 %, contre 2 Smic auparavant, pour les contrats dont la date de conclusion est comprise entre le 1er avril 2021 et le 31 mai 2021. Le montant de l’aide versée trimestriellement s’élève à 4 000 €.

Aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis

L’aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis est attribuée pour la première année d’exécution du contrat d’apprentissage à hauteur de :
– 5 000 euros maximum pour un apprenti de moins de 18 ans ;
– 8 000 euros maximum pour un apprenti d’au moins 18 ans à compter du premier jour du mois suivant le jour où l’apprenti atteint 18 ans.

L’aide est attribuée pour les contrats conclus entre le 1er mars 2021 et le 31 décembre 2021, au lieu du 31 mars 2021.

Il est précisé que dans les entreprises de moins de 250 salariés,  en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon, le diplôme ou titre professionnel préparé est au plus de niveau 6.

Dans les entreprises d’au moins 250 salariés, l’appréciation d’au moins 5 % d’alternants est décalée d’un an.

Aide au contrat de professionnalisation

Les contrats de professionnalisation conclus pour les salariés âgés de moins de 30 ans à la date de conclusion du contrat ouvrent droit à une aide exceptionnelle versée à l’employeur par l’Etat pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles, pour la préparation d’une qualification professionnelle.Il en est de même pour les contrats de professionnalisation à titre expérimental.

L’aide exceptionnelle est versée au titre de la première année d’exécution du contrat, pour un montant à hauteur de :
– 5 000 euros maximum pour un salarié de moins de 18 ans ;
– 8 000 euros maximum pour un salarié d’au moins 18 ans. Ce montant s’applique à compter du premier jour du mois suivant le jour où le salarié atteint 18 ans.

Cette aide est allouée pour les contrats  conclus entre le 1er mars et le 31 décembre 2021.

Décret n° 2021-363 du 31 mars 2021 portant modification et prolongations des aides à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans, aux emplois francs et aux employeurs d’apprentis et salariés en contrat de professionnalisation

Pour les abonnés des Fiches pratiques du droit de la formation :

Fiche 34-19 Emplois francs

Fiche 34-18 Prime à l’embauche des moins de 26 ans

Fiche 33-12 Aide unique à l’apprentissage

Fiche 32-20 Aide exceptionnelle 2020-2021 (contrat de professionnalisation)

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur