Quelle validation des acquis de la mobilité pour les apprentis ?

Une mobilité internationale réussie suppose une certaine valorisation de l’expérience acquise à l’étranger. Cette question se pose de façon spécifique aux apprentis. Sébastien Thierry (Erasmus + France) expose au Quotidien de la formation les trois façons d’y répondre.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 12 septembre 2019.

Selon le directeur général adjoint de l’Agence Erasmus + France / Éducation & Formation, il existe aujourd’hui trois dispositifs principaux qui peuvent aider les apprentis à valoriser les acquis d’une mobilité internationale. Europass Mobilité Premier d’entre-eux, l’Europass Mobilité (voir). Tout jeune qui part acquérir une expérience professionnelle peut demander son Europass Mobilité sur lequel sera listé ses compétences, avec la signature de son employeur et de l’organisme d’accueil. « Même si elle ne figure pas sur le diplôme, il s’agit bien d’une forme de reconnaissance et d’une première démarche dans l’identification des compétences, notamment transversales », estime Sébastien Thierry :…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform