Covid-19 : précisions sur le droit aux allocations chômage pendant la crise sanitaire

Par - Le 21 avril 2020.

L’ordonnance n° 2020-324 du 25 mars 2020 a permis la prolongation de la durée du droit à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (Are) pour les demandeurs d’emploi qui épuisent leur droit entre le 12 mars 2020 et le 31 mai 2020.
La durée de cette prolongation est fixée à :
– 91 jours calendaires, desquels sont déduits les jours non indemnisables au titre des mois de mars, avril et mai 2020, pour les demandeurs d’emploi dont la date d’épuisement des droits à indemnisation après actualisation intervient entre le 12 mars 2020 et le 31 mars 2020 ;
– 60 jours calendaires, desquels sont déduits les jours non indemnisables au titre des mois d’avril et mai 2020, pour les demandeurs d’emploi dont la date d’épuisement des droits à indemnisation après actualisation intervient entre le 1er avril 2020 et le 30 avril 2020 ;
– 30 jours calendaires, desquels sont déduits les jours non indemnisables au titre du mois de mai 2020, pour les demandeurs d’emploi dont la date d’épuisement des droits à indemnisation après actualisation intervient entre le 1er mai 2020 et le 31 mai 2020.

Par ailleurs, les décisions ouvrant un droit à l’Are aux salariés ayant démissionné avant le début du confinement en vue d’une mobilité professionnelle, laquelle n’a pas pu finalement se réaliser, pourront intervenir jusqu’au 31 mai 2020.

Arrêté du 16 avril 2020 portant mesures d’urgence en matière de revenus de remplacement mentionnés à l’article L 5421-2 du Code du travail

 

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag