L’offre de services en orientation professionnelle de Pôle emploi

Rédigé par . Publié le 03 septembre 2013. Mis à jour le 11 mars 2019.

Pôle emploi déploie dans l’ensemble de son réseau une offre de services en orientation, intégrée aux nouvelles modalités d’accompagnement et articulées entre les conseillers et les psychologues du travail.

I – L’ORIENTATION PROFESSIONNELLE COMME RÉPONSE COMPLÉMENTAIRE A LA DÉGRADATION DU MARCHE DU TRAVAIL

Le marché du travail est –entre autres- caractérisé par une hausse régulière des situations de mobilité professionnelle touchant tous les publics de Pôle emploi. Dans ce contexte, importance d’apporter un service en orientation professionnelle répondant aux besoins des demandeurs d’emploi.

L’orientation et la formation sont perçues comme des armes « anti-crise » efficaces pour accompagner la reprise. Les demandeurs d’emploi sont d’ailleurs en demande d’accompagnement sur ces questions.

Par exemple, 36 % des demandeurs d’emploi ne savent pas quelle formation pourrait les aider à concrétiser leur projet professionnel ou à changer de métier (enquête IPSOS 2010).

Pôle emploi est un acteur majeur du SPO et s’est vu attribuer des missions renforcées sur le champ de l’accompagnement des mobilités professionnelles, l’orientation et la formation :

« Pôle emploi a pour mission d’accueillir, informer, orienter et accompagner les personnes qu’elles aient ou non un emploi, à la recherche d’un emploi, d’une formation ou d’un conseil, de prescrire des actions utiles au développement de leurs compétences et à l’amélioration de leur employabilité, de favoriser leur reclassement et leur promotion prof., de faciliter leur mobilité géographique ou professionnelle … » (Art. L5312-1, 2 du Code du travail)

II – L’ORIENTATION PROFESSIONNELLE AUPRÈS DES DEMANDEURS D’EMPLOI A POLE EMPLOI

Dans le cadre de son plan stratégique 2015, Pôle emploi a revu les modalités de suivi et d’accompagnement des demandeurs d’emploi.

La notion de d’accompagnement et de suivi personnalisé constitue un axe fort de la nouvelle offre de services. L’orientation professionnelle s’inscrit pleinement dans le nouveau modèle d’accompagnement.
Ce travail d’orientation se conduit tout au long de la trajectoire de retour à l’emploi, dès l’EID et au cours du suivi et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Ce travail en orientation privilégie des contenus d’accompagnement différenciés (personne, moment de la carrière …). Il s’agit de prendre en compte les caractéristiques individuelles des demandeurs d’emploi pour leur apporter le service le plus pertinent + Passeport orientation-formation (outil).

Le partage d’une même conception de l’orientation professionnelle par tous les professionnels de Pôle emploi garantit une délivrance homogène du service en orientation professionnelle.

C’est en fonction du degré d’autonomie et du besoin du demandeur d’emploi que le professionnel de Pôle emploi adapte son intervention (durée, outils, entretien collectif ou individuel, à distance ou en présentiel …).

Concrètement lorsqu’il s’adresse à Pôle emploi, le demandeur d’emploi rencontre un interlocuteur formé à l’orientation tout au long de la vie.

Que ce soit dès l’EID, en modalité de Suivi, Guidé, Renforcé ou auprès des équipes d’orientation spécialisées, le demandeur d’emploi bénéficie de services adaptés à son besoin :

  • Dès l’EID, la question de l’orientation peut se poser, il convient donc de pouvoir mobiliser des compétences en orientation qui serviront à identifier avec l’intéressé la réponse la plus adaptée à son besoin.
  • Sur www.pole-emploi.fr des services en orientation vont être mis en ligne, pour permettre aux demandeurs d’emploi les plus autonomes (modalité « suivi ») d’accéder à des services en auto délivrance pour structurer et outiller leur démarche en orientation.
  • Au cours de l’accompagnement « guidé », les conseillers peuvent être amenés à aborder le sujet de l’orientation. Ils pourront traiter eux-mêmes ces questions avec des demandeurs d’emploi assez autonomes ou passer la main aux Équipes d’Orientation Spécialisées pour les autres.
  • Au cours de l’accompagnement « renforcé », le conseiller pourra travailler plus en profondeur, si nécessaire, la question de l’orientation. Il aura à sa disposition les outils en orientation et pourra en cas de besoin solliciter les équipes d’orientation spécialisées (EOS).
  • Grâce aux prestations en orientation délivrées par les EOS, les psychologues du travail de Pôle emploi pourront répondre à l’ensemble des besoins des demandeurs d’emploi.

Les conseillers peuvent également mobiliser l’accompagnement externalisé mis en œuvre par des prestataires ou des partenaires. Ils pourront également animer des thématiques d’ateliers projets en interne.

III – UNE OFFRE DE SERVICES EN ORIENTATION ADAPTÉE AUX BESOINS DES DEMANDEURS D’EMPLOI

Une offre de services modulable et évolutive dans le cadre du service public de l’orientation régional (SPO-R)

Un des objectifs de l’offre de services « orientation » est d’offrir une réponse homogène sur tout le territoire aux problématiques d’orientation. L’offre de services se compose :

  • d’un socle de prestations déployé dans l’ensemble du réseau ;
  • de services à la main des régions, mobilisables en fonction des opportunités du territoire et du diagnostic régional réalisé ;
  • des initiatives locales déjà engagées.

La stratégie de déploiement régional tiendra compte des contributions de chaque partenaire au SPO-R. Ainsi, l’offre de services en orientation concrétisera la participation de Pôle emploi au SPO tel qu’il est défini à ce jour.

Il s’agira également de tenir compte des évolutions à venir liées au projet de décentralisation. Celui-ci préfigure une compétence de chef de file du SPO qui pourrait être confiée aux conseils régionaux. Ainsi, dans un cadre éventuellement rénové, Pôle emploi participerait au SPO en délivrant un service en orientation professionnelle intégré à son offre de services.

L’orientation professionnelle à Pôle emploi vise à développer la capacité à s’orienter tout au long de la vie dans un ajustement continu entre les caractéristiques de la personne (aptitudes, compétences, aspirations) et celles de l’environnement professionnel (marché du travail, connaissances des métiers …).

L’orientation professionnelle doit permettre de favoriser l’acquisition, le maintien ou le développement des compétences de l’intéressé qui lui permettront de s’orienter à court terme, mais également d’être autonome tout au long de sa vie professionnelle.

L’appui proposé en matière d’orientation par Pôle emploi n’a donc pas pour objectif de laisser la personne seule dans ses choix de projet professionnel, ni de les définir à sa place.

Il s’agit d’accompagner les demandeurs d’emploi dans l’acquisition, le maintien ou le développement d’un référentiel de 8 compétences nécessaires pour s’orienter tout au long de la vie :

  • Confronter ses caractéristiques personnelles aux caractéristiques du métier ;
  • Chercher de l’information sur le marché du travail et de la formation ;
  • Trouver des pistes de métier diversifiées ;
  • Prioriser des pistes de métier ;
  • Expliciter son expérience, ses choix et son projet professionnel ;
  • Mettre en œuvre et adapter son plan d’action à des fins professionnelles ;
  • Identifier, dans son environnement, les soutiens à son projet ;
  • Activer et élargir son réseau à des fins professionnelles.

Ce référentiel de compétences des demandeurs d’emploi à s’orienter est la traduction opérationnelle de la définition de l’orientation professionnelle à Pôle emploi. Le service rendu s’appuie sur ce référentiel pour identifier chez le demandeur d’emploi les compétences à travailler. Après cette identification, Pôle emploi pourra trouver dans le guide méthodologique en orientation (GMO) l’outil qu’il jugera le plus adapté pour répondre au besoin de la personne.

A Pôle emploi, il existe désormais deux modes d’intervention adaptés aux besoins du demandeur d’emploi

Les conseillers et psychologues du travail bénéficieront d’une culture commune en matière d’orientation professionnelle tout au long de la vie. Deux modes d’intervention modulables et adaptables en fonction des besoins ont été retenus : l’orientation généraliste et l’orientation spécialisée. Ils sont fonction de la profondeur nécessaire de l’accompagnement de l’intéressé.

L’orientation généraliste : il s’agit d’envisager, avec la personne, son projet professionnel et les moyens de le mettre en œuvre (y compris valider un plan de formation).

Les conseillers sont les acteurs principaux de l’orientation généraliste.

Pour cela, le rôle du conseiller en orientation consiste à :

  • réaliser un diagnostic adapté des besoins en orientation et en formation du demandeur d’emploi ;
  • apporter un service en orientation tout au long de son suivi au demandeur d’emploi ;
  • prescrire un atelier projet ou une prestation d’orientation (dans le cadre de l’orientation spécialisée) ;
  • animer un atelier projet ;
  • appuyer le demandeur d’emploi dans sa démarche formation.

L’orientation spécialisée : lorsqu’il convient d’agir de façon plus spécifique, en profondeur, et d’appuyer un conseiller sur le projet de mobilité professionnelle du demandeur d’emploi. Elle est mise en œuvre par les psychologues du travail par le biais de prestations spécialisées offrant aux moins autonomes l’expertise de professionnels de l’orientation (en lien avec le conseiller).

Le rôle des psychologues du travail consiste alors à :

  • animer en interne des prestations d’orientation spécialisée en lien avec le projet professionnel ou le parcours de formation (construction du parcours jusqu’à la validation des acquis de l’expérience en passant par l’adaptation au poste de travail par une AFPR) ;
  • mener des entretiens spécialisés ;
  • mettre en œuvre une « instrumentation » spécialisée apportant un éclairage différent et complémentaire en matière d’orientation et de formation aux actions du conseiller (évaluation d’aptitudes cognitives, personnalité du demandeur d’emploi …) ;
  • prescrire, si besoin, l’offre de services de Pôle emploi en concertation avec le conseiller référent.

Instruction Pôle emploi n° 2013-43 du 27 juin 2013 (BOPE n° 2013-71)

Voir aussi nos actualités complémentaires :

 Evolution de l’entretien d’inscription et de diagnostic

Instruction Pôle emploi n° 2013-21 du 27 juin 2013 (BOPE n° 71)

 Sécurisation des parcours professionnels : articulation entre les modalités de suivi et d’accompagnement et l’offre de services « orientation »

Instruction n° 2013-57 du 11 juin 2013 (BOPE n° 71)

Centre Inffo vous conseille également