La transition écologique et les compétences : 6 pays étudiés par le Cedefop, dont la France

Accélérer la transition écologique représente un objectif largement partagé des politiques publiques, à travers le monde. Comment accompagner les impacts de cette transition, majeurs au niveau des métiers et des compétences ? Une étude publiée par le Cedefop se penche sur l’essor des « emplois verts », et ce qu’il implique pour la formation.

Par - Le 17 avril 2019.

L’étude couvre 6 pays dont la France, ainsi que le l’Allemagne, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie et le Royaume-Uni. La recherche, débutée en 2010 et mise à jour en 2018, a été menée par le Cedefop en coopération avec l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

Une analyse des évolutions de l’emploi et des politiques publiques

La notion d’« emplois verts » correspond à des nouveaux métiers ainsi qu’au « verdissement » de professions existantes.

Le rapport se penche sur les principales tendances d’évolution observées au niveau de l’emploi depuis 2010. Il compare également le cadre légal et les politiques publiques mises en place dans les différents pays, ainsi que le rôle joué par les partenaires sociaux.

Pour la France, les données analysées émanent de l’Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte (Onemev)[ 1 ]Mis en place en 2010, l’Onemeve est rattaché au Ministère de la Transition écologique et solidaire. Celui-ci distingue 9 métiers spécifiquement repérés comme « verts » et 70 professions marquées par une prégnance croissante de l’écologie.

Un focus sur les compétences

La thématique des compétences est abordée sous deux angles : mécanismes d’anticipation de leurs évolutions, et développement des compétences à travers la formation.

En termes de suivi des tendances du secteur, l’existence d’un observatoire dédié tel que l’Onemev est propre à la France. Dans les autres pays, le suivi des évolutions de l’économie verte, des emplois verts et des compétences vertes ressort de structures exerçant des analyses plus globales. La prospective articule dans chaque pays les échelons nationaux et régionaux, ces derniers correspondant par exemple pour la France aux travaux produits par les Observatoires Régionaux Emploi Formation (OREF).

Le rôle de la formation pour « faire éclore » les compétences de l’économie verte est abordé, à travers une variété d’exemples illustrant les pratiques développées par les acteurs publics et privés en Europe : « académie de l’énergie » dans l’île danoise de Samsø, partenariat entreprises – établissements d’enseignement à Liverpool pour réduire les émissions carbone, projet ECECLI (Evolution des compétences emploi climat Ile-de-France) pour le Grand Paris, …

Notes   [ + ]

1. Mis en place en 2010, l’Onemeve est rattaché au Ministère de la Transition écologique et solidaire
Logo Euroguidance Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform