Fiche 33-24 : Aide à la réinsertion professionnelle (ARP) en faveur des exploitants agricoles en difficulté

Catégorie : Mesure

Article réservé à nos abonnés.

33-24-1 Avantages liés à l'aide à la réinsertion professionnelle

A compter de la date d’attribution préfectorale de l’aide à la réinsertion professionnelle, le demandeur dispose de deux ans pour :– cesser son activité (radiation de la mutuelle sociale agicole – MSA – et justificatif mensuel d’inscription comme demandeur d’emploi) ;– solliciter deux types d’aides : les aides financières et les aides à la formation.

— La suite est réservée aux abonnés —

En savoir plus

Financement de la formation des non-salariés (voir CHAPITRE 10)  

Votre contact

Valérie Delabarre Tél : 01 55 93 91 51