Adecco s’engage à former 1000 demandeurs d’emploi de longue durée supplémentaires en contrat d’alternance

La ministre du Travail Elisabeth Borne et le président d’Adecco France Alexandre Viros ont signé une convention visant notamment à encourager le dispositif de reconversion professionnelle « Transitions collectives ».

Par - Le 15 décembre 2021.

« Le marché du travail est actuellement confronté à une situation paradoxale : alors que la reprise économique est là et que des entreprises rencontrent des difficultés de recrutement, certains demandeurs d’emploi peinent à retrouver un travail. Dans ce contexte, les entreprises et les pouvoirs publics doivent renforcer leurs efforts conjoints au service de l’accès à l’emploi de tous », souligne un communiqué du ministère du Travail diffusé mardi 14 décembre.

Contrats éligibles à l’aide à l’embauche

Le groupe de travail temporaire Adecco s’engage notamment à recruter et former 1 000 demandeurs d’emploi de longue durée supplémentaires en contrat d’alternance en 2022, en ayant recours aux contrats d’insertion professionnel intérimaire (CIPI) et aux contrats de développement professionnel intérimaire (CDPI). L’État a rendu ces deux types de contrats éligibles à l’aide à l’embauche de 8 000 euros annoncée fin septembre dans le cadre du plan de réduction des tensions de recrutement qui comporte un volet spécifique pour les demandeurs d’emploi de longue durée, signale le ministère.

3000 offres de CDI intérimaires

Co-construit avec les partenaires sociaux, le dispositif « Transitions collectives » vise à accompagner les entreprises et les salariés qui font face à des mutations économiques durables, en leur permettant de se reconvertir vers des secteurs qui recrutent, dans un même bassin d’emploi. La convention signée entre l’Etat et Adecco prévoit l’accompagnement et la sensibilisation de plus de 400 PME et grands groupes, soit un volume de plus de 12 000 salariés. « De plus, le groupe mettra à disposition des salariés accompagnés dans le cadre de « Transitions collectives », près de 3 000 offres de CDI intérimaires et embauchera les salariés du dispositif correspondant à ses besoins », précise le communiqué de presse.

Centre Inffo vous conseille également