« La Promo 16-18 a bousculé nos habitudes » (Cécile Claquin, AFPA Lorient)

95 jeunes du bassin de Lorient, dans le Morbihan, ont participé à la Promo 16-18, un nouveau dispositif d’orientation et d’insertion créé dans le cadre du plan national « 1 jeune, 1 solution ». Un parcours personnalisé pour des décrocheurs scolaires qui peuvent se projeter dans le monde professionnel par la découverte des métiers.

Par - Le 14 octobre 2021.

La Promo 16-18 s’inscrit dans le cadre de l’obligation de formation, avec le plan « 1 jeune, 1 solution » de l’Etat. Un programme de quatre mois, porté par l’AFPA, à destination des décrocheurs scolaires, destiné à leur redonner confiance en eux. Les premières « Promos 16-18 » ont démarré en décembre 2020.

Toutes les six semaines, une dizaine de jeunes, repérés par la Mission locale, viennent à l’AFPA faire le point sur leurs compétences, et reçoivent un accompagnement social, sportif et culturel. Ils bénéficient aussi d’une offre d’hébergement et de restauration.

Une équipe d’éducateurs spécialisés

Lors de la phase d’engagement », les jeunes découvrent le centre, le programme, et les autres participants. Puis c’est phase de l’initiation avec l’équipe les éducateurs spécialisés, éducateurs sportifs, conseillers en insertion. Lors de la phase de construction, ils explorent différentes pistes de manière opérationnelle. Ils découvrent des métiers, rencontrent des professionnels, participent à un projet solidaire, et consolident certaines compétences essentielles à leur projet. Ils peuvent aussi préparer le code de la route ou faire du sport.

« La Promo 16-18 s’inscrit bien dans la suite logique de notre volonté d’aller vers l’insertion, avec le développement de prestations d’accompagnement vers des formations qualifiantes, souligne Cécile Claquin, responsable de l’accompagnement des parcours à l’AFPA de Lorient. La Promo 16-18 a bousculé nos habitudes, parce que pour la première fois on a recruté des éducateurs, et revu notre organisation au niveau national. ».

« A 70% des garçons qui ont quitté l’école »

« C’est la Mission locale qui repère les jeunes et prescrit leur participation à la Promo 16-18. Ils ont de 16 à moins de 18 ans, et ne sont ni en emploi, ni en formation, ni à l’école », explique Arnaud Guéméné, son coordinateur à Lorient. Après le passage de 12 groupes, pour un total de 95 jeunes, il peut en dessiner les principales typologies : des habitants du bassin de Lorient, à 70% des garçons, qui ont quitté l’école à cause du confinement ou de l’enseignement à distance, ou d’anciens apprentis qui ont abandonné leur cursus.

La Promo 16-18 est souvent leur premier dispositif d’orientation et d’insertion. Elle leur permet de s’engager sur une trajectoire adaptée à leur parcours : une mesure d’accompagnement, comme la Prépa avenir ou la Garantie jeunes pour les plus jeunes, un contrat d’apprentissage, après la découverte d’un métier sur les plateaux techniques de l’AFPA, des sorties vers l’emploi pour les plus âgés, ou des dispositifs préparatoires, comme la Prépa apprentissage industrie, un sas pour continuer la découverte du métier envisagé.

Centre Inffo vous conseille également