Avec le programme Promo 16-18, l’Afpa s’ouvre à 35 000 décrocheurs

Le programme Promo 16-18, officiellement lancé le 29 mars par l’Afpa (Agence pour la formation professionnelle des adultes), propose à des jeunes déscolarisés de découvrir les métiers et les opportunités dans leur région et de valider leurs acquis et expériences.

Par - Le 29 mars 2021.

Ce matin, c’est atelier improvisation à l’Afpa de Saint-Ouen-L’aumône (Val-d’Oise). Douze décrocheurs de 16-18 ans, dont une seule fille, sont invités par un professeur de théâtre à quelques jeux pour « s’ouvrir, se présenter, communiquer, prendre confiance en soi », dans le cadre du programme 16-18.

Former un cercle, se tenir droit les bras le long du corps, fermer les yeux et « se centrer sur soi-même », transmettre son prénom à son voisin en claquant des mains, se déplacer dans la salle pour occuper tous les espaces vides puis former deux lignes égales face-à-face, se présenter individuellement et déclarer ce que l’on aime le plus au monde…

Posture de respect

Objectifs du professeur : pousser les jeunes à s’écouter les uns les autres, à transmettre une information simple, à respecter un rythme, à affirmer leur présence et leur personnalité dans une posture de respect… Tout cela dans la perspective, entre autres, « de futurs entretiens d’embauche ».

La majorité suit, un refuse de fermer les yeux, deux-trois rigolent. Certains transmettent le prénom de leur voisin plutôt que le leur. Les déplacements dans la salle sont dans un premier temps très grégaires avant de devenir plus individualisés. Certains se présentent clairement avec de belles voix ; un ou deux n’arrivent pas à répondre à la demande du professeur de se présenter « en parlant trois fois plus fort ». Ce qu’ils aiment le plus ? La famille, le foot, manger, le foot, l’argent, les vacances…

Compétences transversales

Le téléphone portable est omniprésent entre deux jeux. Les éducateurs sont très présents, bienveillants, recadrent avec fermeté et douceur, et s’efforcent de faire émerger les compétences transversales de ces jeunes et de leur permettre de découvrir leurs qualités.

Au bout d’une heure et demie, le professeur de théâtre demande leurs avis sur la séance : quatre sur douze la qualifient d’inutile, mais n’expliquent pas pourquoi. Les autres sont plutôt partants pour une future séance. A 12h30, ils demandent une pause, la cantine et un ballon. Reprise à 13h30 avec le témoignage d’un acteur.

Champ des possibles

Ces douze décrocheurs déscolarisés, désocialisés, sont entrés dans le programme Promo 16.18, un des volets du plan #1jeune, 1 solution, confié à l’Afpa et dédié aux 16-18 ans concernés par l’obligation de formation. « Durant treize semaines, il s’agira de réconcilier les jeunes avec le champ des possibles de leur propre avenir, dans un cadre de confiance ouvert à toutes les possibilités d’orientation ; et de les guider vers l’autonomie en les sortant d’univers quotidiens parfois incapacitants », explique Adeel Ali-Soilihi, responsable de Promo 16-18 à l’Afpa de Saint-Ouen- l’Aumône.

Dix ateliers jalonneront leur parcours : accompagnement et suivi individuel ; savoirs essentiels utiles ; découverte des métiers et du monde du travail ; avenir professionnel ; culture et créativité ; santé ; compétences ; solidarité et citoyenneté ; pratique physique et sportive ; et un chantier solidaire.

« Les objectifs 2021 sont d’accueillir 35 000 jeunes dans 100 centres Afpa, et de viser 70 % de sorties positives : apprentissage, formation, reprise de cursus scolaire », indique Pascale d’Artois, directrice générale de l’Afpa.

Numéro vert : 0 800 122 500

Centre Inffo vous conseille également