Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels auprès du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion et du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels auprès du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion et du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. © Antoine Lamielle

France compétences : déficit prévisionnel de 2,1 milliards en 2023

Le conseil d’administration de France compétences a approuvé le budget 2023 jeudi 24 novembre, en présence de la ministre déléguée à l’Enseignement et à la Formation professionnels. D’un montant global de 14,9 milliards, il sera déficitaire à hauteur de 2, 1 milliards, a annoncé le régulateur dans un communiqué de presse diffusé vendredi 24 novembre.

Par - Le 28 novembre 2022.

« Aujourd’hui je veux vous dire que l’opérateur a toute la confiance du gouvernement pour jouer ce rôle et approfondir encore d’autres enjeux, comme poursuivre l’animation des observatoires pour appuyer la prospective des branches dont nous avons impérativement besoin, travailler sur une articulation avec les territoires, notamment les comités régionaux pour l’emploi et la formation professionnelle ou encore l’articulation avec le conseil en évolution professionnelle de droit », a déclaré Carole Grandjean devant les administrateurs de France compétences.  

Déficit en baisse

Le budget adopté financera les dispositifs de formation en direction des jeunes en apprentissage, des salariés et des demandeurs d’emplois. Quoique élevé, « ce déficit est en baisse depuis trois ans (4,6 Mds€ en 2020, 2,9 Mds€ en 2021 et 2,2 Mds€ prévus en 2022), grâce aux mesures de régulation qui ont d’ores et déjà été mises en oeuvre ou qui sont en cours. Il s’agit notamment du renouvellement d’une grande partie de l’offre de certification professionnelle, de la régulation des niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage ou encore des mesures de lutte contre la fraude au compte personnel de formation », fait valoir la direction de France compétences.

Unique instance de gouvernance

Issu de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018, pour la liberté de choisir son avenir professionnel, France compétences est l’unique instance de gouvernance nationale de la formation professionnelle et de l’apprentissage, rappelle l’instance. Ce dernier a pour mission d’assurer le financement, la régulation et l’amélioration du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Centre Inffo vous conseille également