L'école Ferrandi.

L’école Ferrandi, à la Cité de la gastronomie.

Un 5e campus pour Ferrandi, au sein de la Cité gastronomique de Dijon

La Cité internationale de la gastronomie et du vin vient d’être inaugurée à Dijon. Ce site de plus de 60 000 mètres carrés accueille, en son sein, un campus de la célèbre formation hôtelière.

Par - Le 18 mai 2022.

C’est le cinquième campus de l’École Ferrandi : après Paris, Saint-Gratien, Bordeaux et Rennes, la fameuse école hôtelière a choisi de s’installer à Dijon, capitale bourguignonne, au cœur de la Cité internationale de la gastronomie et du vin (CIGV). « Nous avions été sollicités dès le début du projet de la CIGV, rapporte Audrey Janet, directrice de la communication de l’école, et nous avions d’emblée répondu présents. » En plus de se situer dans une région particulièrement « riche en produits du terroir », la ville présentait aussi un intérêt géographique certain pour l’école, déjà présente dans l’Ouest de la France.

Fondamentaux et programmes intensifs

Aux côtés d’un cinéma, d’une cave, et d’un « village gastronomique », l’école Ferrandi dispose d’un espace de 850 mètres carrés. À l’intérieur, deux laboratoires : l’un dédié à la cuisine, l’autre à la pâtisserie. Les formations ont d’ailleurs déjà débuté. Plusieurs formules sont proposées : les « formations pour adultes en reconversion professionnelle ou passionnés amateurs » proposent de découvrir les fondamentaux soit de la cuisine professionnelle, soit de la pâtisserie. Pendant deux ou trois semaines, ces cours accueillent des francophones de tous milieux professionnels. « La sélection se fait sur dossier, pour juger de la motivation des candidats », explicite Audrey Janet, qui précise que chaque session peut compter jusqu’à 16 stagiaires.

Un second volet de formations s’adressera, à partir de septembre prochain, aux étudiants internationaux. Deux programmes intensifs leur seront proposés, en cuisine et en pâtisserie, le tout dispensé en anglais. Avec Paris, Dijon sera le seul campus à délivrer ces formations de 4 mois, suivies de 3 mois de stage en entreprise. « Nous attendons une cinquantaine de nationalités différentes », informe Audrey Janet, qui souligne que le caractère « international » de la Cité a incité l’école à ouvrir ces programmes spécifiques sur ce site.

Travailler les produits du terroir

« Le contenu pédagogique des formations dispensées à Dijon est le même qu’à Paris, mais nous nous adaptons à la région », précise Audrey Janet. L’implantation dans cette région, connue pour ses nombreuses spécialités culinaires – du bœuf bourguignon aux escargots de Bourgogne, en passant par les fromages franc-comtois ou les œufs en meurette –, sera l’occasion pour les formateurs comme pour les stagiaires, de travailler des produits locaux du terroir. « Nous travaillerons également avec des chefs de la région, qui donneront des masters classes, détaille Audrey Janet, et nous prévoyons des cours d’œnologie. La Cité se situe au kilomètre zéro de la route des vins », rappelle-t-elle. Enfin, les étudiants seront évidemment invités à se tourner vers les restaurants de la région pour effectuer leurs stages. Au total, 150 stagiaires sont attendus par an sur cette nouvelle antenne de l’École Ferrandi.

Centre Inffo vous conseille également