Agnès Buzyn répond à la Cour des comptes

Dans un courrier adressé à la Cour des comptes rendu public le 4 juillet, la ministre des Solidarités et de la Santé répond aux remarques des  sages sur la gestion de l’Agence nationale du développement professionnel continue. Elle met l’accent sur les améliorations survenues depuis la loi du 26 janvier 2016.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 05 juillet 2019.

  Envoyée le 24 juin, la réponse de la ministre des Solidarités et de la Santé au rapport de la Cour des comptes relatif à la formation continue des médecins reprend point par point ses  recommandations et ses remarques. Elle  n’était pas jointe à celui-ci mis en ligne le 1er juillet (lire notre article) .   Orientations prioritaires resserrées Si la ministre « partage le point de vue de la Cour » sur le  nombre exagéré d’orientations prioritaires, 405 pour la période 2016-2019, elle avance que le prochain arrêté qui doit être publié ce mois-ci, prévoit  un nombre d’orientations prioritaires «  très…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également