Industrie pharmaceutique : l’accord formation s’engage sur le développement de l’alternance

Les entreprises du médicament (Leem) mettent en œuvre la loi Avenir professionnel. Elles ont signé le 4 juillet deux accords (formation professionnelle et gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) avec 5 fédérations syndicales sur six (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO et Unsa)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 25 septembre 2019.

« Cette négociation a été engagée assez vite pour accompagner les entreprises de la branche sur ce sujet technique », rappelle Arnaud Chouteau, Directeur de l’emploi et de la formation du Leem. Objectif~: 5~000 contrats en alternance Un axe fort est le développement de l'alternance. « C'est un vrai défi. Nous voulons développer de nouvelles filières de formation et allons ouvrir des CFA dans trois nouvelles universités [[dont Paris-Descartes et Nantes]] » , poursuit-il. L'accord s'engage à faire progresser d'au moins 10 % chaque année le taux de salariés en alternance au niveau de la branche dans les entreprises de plus de 250…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également