Erasmus + : un budget en hausse de 80 % pour des enjeux renforcés

Le Parlement européen et le Conseil se sont entendus dimanche 13 décembre pour lancer le nouveau programme Erasmus + sur la période 2021-2027. Cet accord intervient deux jours après la tenue de l’assemblée générale d’Erasmus + France, qui a renouvelé le mandat de la directrice générale, Laure Coudret-Laut. Directeur adjoint de l’agence, Sébastien Thierry présente pour « Le Quotidien de la formation » les nouveautés de la prochaine période du programme de mobilité européenne.

Par - Le 15 décembre 2020.

« Ce nouveau programme répond aux objectifs fixés par la France, à savoir toucher de nouveaux publics et élargir le nombre de bénéficiaires à des personnes qui ne bénéficiaient pas ou trop peu d’Erasmus jusqu’à présent (apprentis, adultes en réinsertion, personnes en situation de handicap) », s’est réjoui le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans un communiqué diffusé dimanche 13 décembre.

Erasmus + s’apprête à entrer dans une nouvelle phase, qui s’étendra sur la période 2021-2027 [ 1 ]L’Agence nationale Erasmus+ organise les 14 et 18 janvier 2021 une conférence nationale pour présenter le nouvel Erasmus+ 2021-2027.. Alors que la base légale du nouveau programme doit être publiée d’ici à la fin de l’année, son budget global devrait connaître une forte hausse : de + 80 % par rapport à la période précédente (2014-2020), selon les estimations réalisées par l’agence Erasmus + France.

Des stages hors Europe pour les apprentis

Ce budget en forte augmentation doit permettre de répondre au succès rencontré par le programme de mobilité européenne, notamment auprès des jeunes en formation professionnelle. « Pour ce public, nous ne sommes aujourd’hui capables de répondre qu’à 60 % des demandes. Un chiffre à peu près constant alors même que les dotations augmentent chaque année », décrit Sébastien Thierry, directeur adjoint de l’agence Erasmus + France. Pour les apprenants de la formation professionnelle (jeunes en formation initiale, alternants et stagiaires de la formation), le programme Erasmus + donnera en outre la possibilité nouvelle d’effectuer des stages hors Europe. « Cette évolution est actée, même si nous n’en connaissons pas encore les modalités. Nous espérons que cela se mettra en place dès 2021 », explique-t-il. Le directeur adjoint de l’agence Erasmus + France espère également améliorer les conditions de la mobilité des jeunes en alternance, qui forment le quart des bénéficiaires du programme (hors mobilité étudiante). « Le projet est de faire que la mobilité longue des apprentis puisse se développer. Un autre point, même s’il reste difficile, est la reconnaissance de cette mobilité dans les parcours en développant la mobilité à visée certificative », expose-t-il.

Des financements pour des projets à petite échelle 

Le nouvel Erasmus + ouvrira aussi d’avantage ses financements à des projets de coopération européenne portés par de petites structures. « L’objectif du prochain programme est d’encourager la participation des organismes qui n’ont pas forcément les moyens de s’investir sur des projets lourds et perçus comme complexes. Pour cela, il va offrir des projets à petite échelle qui seront une procédure extrêmement simplifiée, avec des montants moindres (de 30 000 à 60 000 euros) mais qui permettront à ces organisations qui, sinon, n’y seraient pas allées de se lancer sans prendre trop de risques », détaille Sébastien Thierry. Quelle que soit leur taille, les organismes en quête de financements devront également s’emparer des trois priorités majeures affectées au nouveau programme : l’inclusion des publics en difficulté, l’accompagnement de la transition écologique et l’accompagnement de la transformation numérique de l’Europe (notamment avec la mobilité hybride). « Nous encourageons les porteurs de projets à se positionner en coopération sur ces objectifs, [mais aussi] à voir comment ils peuvent les intégrer dans leurs projets », indique le directeur adjoint de l’agence Erasmus + France.

 

Cet article est-il utile ?

Notes   [ + ]

1. L’Agence nationale Erasmus+ organise les 14 et 18 janvier 2021 une conférence nationale pour présenter le nouvel Erasmus+ 2021-2027.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Lloyd's Register