Mondial des métiers Auvergne-Rhône-Alpes : les nouveaux acteurs entrent en jeu

La formation professionnelle a son Université d’hiver (UHFP), l’orientation a son Mondial des métiers Auvergne-Rhône-Alpes. Revendiquée par ses organisateurs comme “unique en France et en Europe”, la manifestation a réuni quatre jours durant quelque 4 000 professionnels. Parmi eux : le CIBC régional, promu opérateur CEP, et Transitions Pro.

Par - Le 11 février 2020.

Du 6 au 9 février, jeunes, familles et adultes en reconversion ont pu découvrir plus de 700 métiers et bénéficier d’une information-conseil sur les choix professionnels. Témoins de l’impact du numérique dans tous les métiers et organisations, rares sont les stands du Mondial des métiers 2020 à ne pas mettre en avant une solution technologique. Immersion virtuelle pour l’orientation, simulateurs pour la formation ou robotisation pour la pratique professionnelle, le digital irrigue l’ensemble des secteurs et activités.

Avec la conviction que l’orientation est un “outil de développement économique et de réussite personnelle”[ 1 ]Stratégie régionale de l’orientation adoptée en mars 2019., le Mondial des métiers revendique un positionnement “tout au long de la vie” et une conception itérative de l’orientation qui suppose des liens forts avec l’ensemble des acteurs. Coordonné par le Carif-Oref Auvergne-Rhône-Alpes Via Compétences, un stand spécifiquement dédié à l’orientation tout au long de la vie était présent.

CIBC, opérateur régional du CEP des actifs du secteur privé

Lauréat de l’appel d’offres de France compétences sur le CEP des actifs occupés hors agents publics en Auvergne-Rhône-Alpes, le CIBC[ 2 ]Centre interinstitutionnel de bilan de compétences. y faisait sa première apparition publique en tant qu’opérateur régional du CEP. Conseillère en évolution professionnelle du CIBC Haute-Loire, Audrey Brunel évoque une montée en charge rapide des sollicitations depuis le 2 janvier 2020, notamment sur le dispositif démissionnaire. Sur le salon, ce ne sont pas moins de vingt personnes qui sont venues se renseigner en deux heures, dont la moitié connaissait déjà le CEP. Top 3 des demandes de renseignement : l’orientation, la validation des acquis de l’expérience et le financement des formations. Au-delà du Mondial des métiers, Valérie Cagnin-Peyronnet, également conseillère en évolution professionnelle au Puy-en-Velay, souligne que la structure est sollicitée par des personnes de toute la région, principalement des départements 42 et 63. Les deux conseillères évoquent une articulation fluide avec le bilan de compétences, prestation qu’elles distinguent clairement du service de conseil en évolution professionnelle. “Quand une information sur le bilan est donnée en fin de CEP, nous fournissons la liste complète des centres de bilan et, si la personne choisit le CIBC, le conseiller CEP ne peut être celui qui réalise la prestation de bilan”, rappelle Audrey Brunel.

Transitions Pro Auvergne-Rhône-Alpes : première sortie

Autre nouveauté sur ce salon : l’apparition de Transitions Pro Auvergne-Rhône-Alpes, issue de l’ancien Fongecif. Chargée d’information et d’instruction sur le CPF de transition et le dispositif démissionnaire, Claire Atohoun souligne le changement que représente le passage de l’accompagnement à l’instruction et l’analyse technique, avec la perte du volet conseil en évolution professionnelle. Elle le mentionne, certains ex-conseillers en évolution professionnelle sont devenus des conseillers en ingénierie de parcours et d’instruction, qui peuvent intervenir sur demande des conseillers CEP, ou sur repérage lors des accueils téléphoniques et/ou physiques. Pour mener à bien sa mission, Transitions Pro Auvergne-Rhône-Alpes dispose d’antennes à Lyon, Clermont-Ferrand et Grenoble, auxquelles s’ajoutent cinq permanences (Bourg-en-Bresse, Oyonnax, Saint-Etienne, Tarare et Valence). Certaines de ces permanences sont hébergées par le CIBC, “ce qui permet de faire le lien”, apprécie Claire Atohoun.

De l’Arom à l’Agence régionale de l’orientation
Préparé tout au long de l’année, le Mondial des métiers passe à compter de cette 24è édition sous la coordination de la toute nouvelle Agence régionale de l’orientation créée en décembre 2019 (article). Pour sa présidente Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à la formation professionnelle, à l’apprentissage et aux sports, il s’agit là d’un “levier puissant pour apporter des réponses visibles et lisibles aux habitants”. Placé sous le signe de l’employabilité, le Mondial des métiers accorde également une place prépondérante à l’alternance et à l’apprentissage, dont les chiffres régionaux ont été présentés par le président Laurent Wauquiez lors de l’inauguration du salon (article).

 

Notes   [ + ]

1. Stratégie régionale de l’orientation adoptée en mars 2019.
2. Centre interinstitutionnel de bilan de compétences.

Centre Inffo vous conseille également