Inauguration du CFA d'Orange, le 16 octobre 2020.

Orange inaugure son CFA

« Mais c’est un véritable show-room de la loi Avenir pro ! », a plaisanté Elisabeth Borne, la ministre du Travail, à propos de la construction du centre de formation d’apprentis d’Orange, qu’elle a été invitée à inaugurer vendredi 16 octobre. Ce CFA, selon Orange et ses partenaires, doit en effet beaucoup à la loi de 2018.

Par - Le 19 octobre 2020.

Plus de 80 jeunes en formation initiale ou en réorientation professionnelle vers les métiers du numérique de demain sont accueillis lors de cette rentrée 2020.

C’est d’abord un CFA hors les murs. Les jeunes sont tous en alternance chez Orange, mais la formation est largement assurée par des prestataires externes qui se réjouissent tous d’avoir « participé depuis 18 mois à la co-construction pédagogique des cursus avec Orange, dans un grand respect de ses besoins ». Cinq parcours de formation d’une durée de 12 à 24 mois préparent les jeunes aux métiers de la cybersécurité, du cloud, du service client et de la data. Le CFA est adossé à Orange campus, école en réseau du groupe (qui apporte donc des briques de formation spécifiques), mais surtout à des partenaires formateurs et diplômants externes : le Cnam, Globalknowledge, le groupe IGS. S’ajoutent le rôle financier et pédagogique tenu par les Opco Afdas et Atlas, et l’ingénierie pédagogique apportée par la Fondation innovation pour les apprentissages.

Ce CFA hors-les-murs revendique une grande diversité pédagogique. Présentiel, distanciel, diplômes modularisés, VAE à l’entrée d’un parcours, mixage alternants et salariés d’Orange dans certains moments de regroupement… Et même du « distanciel augmenté, c’est-à-dire tutoré à la fois en synchrone et en asynchrone », selon la représentante de Globalknowledge. « La diversité pédagogique permet une grande individualisation des parcours, explique Laurent Duchamps, directeur du Cnam Bretagne, intervenant formateur pour les cursus cybersécurité et cloud. Mais également une industrialisation du processus sur tout le territoire, et même dans les filiales à l’étranger ».

Compétences relationnelles

Autre spécificité du CFA Orange : une grande importance donnée aux softskills ou compétences transversales comportementales, notamment dans le parcours Data analyst. « Ce métier d’analyste des données vise à éclairer les décisions, explique Elisabeth Fonteix, directrice Learning Orange. Il nécessite des compétences techniques et informatiques fortes, mais aussi des compétences relationnelles dans les échanges avec les gens des métiers concernés ». « Cette qualité de communication avec les spécialistes métiers est fondamentale », a confirmé Gervais Pellissier, directeur des ressources humaines du groupe Orange.

2500 candidats se sont présentés aux recrutements du CFA Orange, « une bonne nouvelle », a jugé Elisabeth Borne, y voyant un réel appétit pour l’alternance. « Les CFA d’entreprise ne sont pas concurrents des CFA classiques, ils amènent une dimension supplémentaire à l’apprentissage. La rentrée de l’alternance semble se passer suffisamment bien pour nous épargner un coup de blues dû à une chute de l’apprentissage », s’est-elle réjouie.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag