mory_ducros_0.jpg

Mory Ducros : un effort de formation substantiel aux retombées mitigées

Rédigé par . Publié le 16 mars 2015. Mis à jour le 11 mars 2019.

Depuis février 2014 et la reprise du groupe, 2 359 salariés licenciés de la société de transport routier Mory Ducros ont bénéficié d’un dispositif d’accompagnement renforcé, faisant la part belle à la formation. Ce dispositif couplé aux contrats de sécurisation professionnelle a fait l’objet d’un bilan d’étape, dans un document préparé par Sodie[ 1 ]Filiale du groupe Alpha., le cabinet chargé d’animer la cellule de reclassement, à l’occasion d’une réunion de suivi programmée le 12 mars dernier.

1 957 actions de formation

En un peu plus d’un an, grâce à l’implication notamment de l’Opca Transports dans le dispositif, 1 957 actions de formation ont été entreprises pour 1 399 bénéficiaires avec un engagement financier de 4,973 millions d’euros.

Dans ce cadre, 478 personnes ont bénéficié d’une formation qualifiante de plus de 300 heures et 921 d’un cursus d’adaptation de moins de 300 heures. Plus de la moitié des formations (53 %) étaient dans le secteur du transport, de la manutention, du magasinage ; elles représentent 42 % des dépenses engagées. Par ailleurs, 60 % des bénéficiaires d’une formation d’adaptation ou de reconversion ont suivi un cursus visant à améliorer leur employabilité.

Très peu d’anciens de Mory Ducros ont retrouvé un poste

“L’effort fait sur la formation est très conséquent. Nous n’obtiendrons certainement pas les mêmes conditions pour les employés de Mory Global, qui est en redressement judiciaire depuis le 6 février dernier”, indique Annick Feuvrel, élue au CHSCT pour la CFDT. “Nous avons une première réunion de négociation le 20 mars sur le plan de sauvegarde de l’emploi, qui concerne 2 200 salariés. Néanmoins, en dépit de l’investissement financier sur le volet formation, très peu d’anciens de Mory Ducros, dont la moyenne d’âge est de 45 ans, ont retrouvé un poste. Beaucoup n’ont pas de qualification, par ailleurs les conseillers des cellules de reclassement viennent de l’extérieur et ne connaissent pas le bassin d’emploi. Il faut favoriser des petits cabinets implantés localement.”

En février 2014, 2 790 employés avaient été licenciés chez Mory Ducros, tous n’avaient donc pas choisi de bénéficier du dispositif d’accompagnement renforcé, dont 69 % des signataires sont en recherche d’emploi actuellement.

Par ailleurs, 523 signataires du dispositif d’accompagnement renforcé sont toujours en formation et 114 ont un CDD ou un contrat temporaire dont la durée est inférieure à six mois. Depuis mars 2014, 1 173 contrats de travail ont été signés au bénéfice de 761 personnes et seuls 430 actifs ont retrouvé un CDI.

Notes   [ + ]

1. Filiale du groupe Alpha.

Centre Inffo vous conseille également