Le groupe Adecco lance son CFA pour « recruter autrement »

Le CFA créé par le groupe Adecco forme cette année 36 apprentis au métier de chargé de recrutement. Avec cette nouvelle certification professionnelle préparée en alternance, le groupe spécialisé dans le travail temporaire et les ressources humaines entend innover en matière de formation et de recrutement.

Par - Le 23 octobre 2019.

Le groupe Adecco a officialisé, lundi 21 octobre, le lancement de son centre de formation d’apprentis (CFA) en présence de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Au cours des douze prochains mois, 36 apprentis vont se former au métier de chargé de recrutement tout en exerçant au sein d’une des filiales du groupe spécialisé en ressources humaines et travail temporaire. Alexandre en fait partie. Après un diplôme en management des unités commerciales et une première expérience dans le secteur de la distribution, le jeune homme a opté pour le CFA du groupe Adecco afin d’aborder le métier de recruteur sous l’angle de l’innovation, et faire ainsi le lien avec son appétence pour les nouvelles technologies.

La formation vise en effet à « recruter autrement ». En pratique, les apprentis seront amenés à concevoir des processus de recrutement basés sur des méthodes innovantes afin de sélectionner des candidats en se fondant sur leur potentiel et pas uniquement sur leur CV et leur parcours. « Eux-mêmes sélectionnés en fonction de leur potentiel et de leur motivation à apprendre le métier, les apprentis seront, au cours de leur parcours, impliqués dans le recrutement des candidats qui formeront la prochaine promotion », indique Christophe Catoir, président France et Europe du Nord, du groupe Adecco.

Diversifier les recrutements

La création de ce CFA permet à Adecco de se doter d’une offre de formation répondant à ses enjeux opérationnels. Le groupe spécialisé en ressources humaines et travail temporaire compte 2 600 recruteurs en interne dont 2 000 en France. Jusqu’à présent, « il n’existait pas de formation diplômante centrée sur les métiers du recrutement », souligne Christophe Catoir. Avec le titre de chargé de recrutement enregistré au RNCP [ 1 ]Répertoire national de la certification professionnelle et ce cursus de 400 heures structuré en vingt modules, le groupe vise à favoriser la diversité dans les recrutements. Ce projet est une illustration concrète de l’ouverture du marché de la formation par apprentissage issue de la loi « avenir professionnel ».

Pour Muriel Pénicaud, ces CFA pilotés par des employeurs ont vocation à « répondre à des besoins du marché qui sont insuffisamment couverts et à proposer des offres de formation plus pointues ». Adaptés aux problématiques des entreprises, les CFA nouvelle génération peuvent en ouvrant leurs portes à d’autres employeurs et à d’autres publics devenir des « pôles d’excellence », soutient la ministre du Travail. Et c’est bien l’objectif du groupe Adecco. Les promotions suivantes seront ouvertes à des apprentis employés par ses clients voire par d’autres entreprises. Et, en interne, les modules de formation créés pour le CFA seront proposés aux recruteurs et managers du groupe afin de les sensibiliser aux méthodes innovantes. « Des écoles nous également fait part de leur souhait d’utiliser nos modules de formation », ajoute Christophe Catoir.

Savoir-faire à déployer

Pour mener à bien son projet, le groupe Adecco s’est appuyé sur un partenaire externe – le groupe IGS – mais également sur ses structures de formation et d’innovation en interne. Le groupe dispose en effet d’un laboratoire qui travaille sur le recrutement et l’orientation et d’une structure de formation – Adecco Training – qui compte 25 ingénieurs pédagogiques. Le groupe entend maintenant mettre son savoir-faire à disposition d’autres acteurs. Il est d’ores et déjà impliqué dans la création d’un CFA des métiers de la restauration aux côtés d’autres employeurs : Accor, Korian et Sodexo.

Notes   [ + ]

1. Répertoire national de la certification professionnelle

Centre Inffo vous conseille également