Décret apprentissage : nouveauté sur le conventionnement avec une entreprise d’accueil

Le décret n° 2020-372 du 30 mars 2020 portant diverses dispositions relatives à l’apprentissage précise la procédure de conventionnement avec une entreprise d’accueil.

Par - Le 09 avril 2020.

Afin de permettre à l’apprenti de compléter sa formation, une partie de sa formation pratique peut être dispensée dans d’autres entreprises que celle qui l’emploie notamment pour recourir à des équipements ou des techniques qui ne sont pas utilisés dans celle-ci.

L’accueil de l’apprenti dans une autre entreprise que celle qui l’emploie fait l’objet d’une convention tripartite conclue entre l’employeur, l’entreprise d’accueil et l’apprenti.

Le décret n° 2020-372 du 30 mars 2020 précise que dès sa conclusion, la convention est adressée par l’employeur au directeur du centre de formation d’apprentis (CFA), à l’opérateur de compétences (Opco) en charge du dépôt ainsi que, le cas échéant, à la mission chargée du contrôle pédagogique, placée sous l’autorité de chaque ministère certificateur, chargée du contrôle pédagogique des formations par apprentissage conduisant à l’obtention des diplômes relevant de sa compétence.

Le décret toilette également la partie réglementaire du Code du travail en corrigeant le renvoi entre différents articles et la rédaction du Code du travail. Sont concernées par exemple ici la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA), les conditions requises pour être maître d’apprentissage.

Article R6223-10 du Code du travail modifié
Article R6223-11 du Code du travail modifié
Article R6223-12 du Code du travail modifié
Article R6223-14 Du Code du travail modifié
Décret n° 2020-372 du 30 mars 2020 portant diverses dispositions relatives à l’apprentissage (JO du 31.3.2020), art 3

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert