Facteurs favorables et défavorables à la mobilité transfrontalière à long terme des apprentis : résultats d’enquêtes menées au niveau des pays et des projets.

Par - Le 28 octobre 2021.

Cross-border long-term mobility of apprentices- CBLTMA (la mobilité transfrontalière à long terme des apprentis) désigne la période pendant laquelle un apprenti passe à l’étranger dans le cadre d’une formation en entreprise (éventuellement combinée à une formation auprès d’un prestataire de services d’enseignement et la formation professionnels (EFP)) pour une durée minimale de six mois, et généralement jusqu’à 12 mois, dans le cadre de sa formation en apprentissage.

Il est plus difficile d’organiser la mobilité dans l’EFP scolaire et l’enseignement supérieur, principalement en raison de la nature de la relation entre l’apprenti et les entreprises formatrices. Ces dernières doivent être disposées à laisser l’apprenti suivre une partie de sa formation à l’étranger.

Le Cedefop propose sur son site le rapport principal et des études de cas nationales (réalisés par le cabinet international ICF pour le Cedefop) présentant les conclusions sur les principaux facteurs favorables et défavorables à la CBLTMA communs et spécifiques à plusieurs États membres de l’UE. En tenant compte des spécificités de l’apprentissage, le rapport expose également des pistes pour que la CBLTMA fonctionne à moyen et long terme.

Centre Inffo a contribué à l’Etude de cas français.

Source : Cedefop, octobre 2021

Logo Euroguidance Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur