Yves Hinnekint, président de Walt, le 31 mars 2022.

Yves Hinnekint, président de Walt, le 31 mars 2022.

L’association Walt préconise un « big bang » de l’orientation

Dans la perspective de l’après élection présidentielle, l’association de promotion de l’alternance Walt formule sept propositions pour confirmer le développement de l’alternance enregistré depuis deux ans.

Par - Le 04 avril 2022.

Simplifier davantage l’accès à l’alternance ; offrir des services gratuits d’aide et de conseil aux alternants, entreprises, CFA et parents de jeunes ; parler différemment des métiers et faire passer le message que quasiment chaque jeune passera un moment en alternance…. Tels sont les fondamentaux réaffirmés de Walt, association de promotion de l’alternance, qui a présenté le 31 mars les mesures qu’elle estime nécessaires de prendre désormais pour confirmer l’envol de l’alternance en France.

Un big bang de l’orientation

Ces sept propositions, explicitées par Yves Hinnekint, président de Walt sont de « développer l’apprentissage dans tous les métiers du public et du privé », d’«augmenter le nombre d’apprentis en situation de handicap » et de  « simplifier la mobilité européenne des apprentis ». Pour « réussir la rentrée 2022 », il faudra notamment « faciliter l’hébergement des apprentis pour se former au métier souhaité ». Et pour « amplifier la dynamique de l’apprentissage après 2022 », il faudra passer par « un big bang de l’orientation ». « Dans un monde en perpétuelle évolution économique et sociale, l’alternance est la réponse de l’équilibre compétences/emploi », assure le président.

Walt a été créé en 2018 par six réseaux de formation en alternance. Le bilan de Walt aujourd’hui se résume par « plus de 50 membres adhérents, 1 000 CFA, 10 000 emplois, 28 000 formations, 530 fiches métiers, 90 000 fans sur les réseaux sociaux, et 1 million de visites par an sur walt.community », indique Olivier Gauvin, délégué général.

Mentorat local

Walt propose également des initiatives. Ainsi « All Inclusive » est une offre dédiée aux CFA qui propose une formule tout compris pour lever les freins à l’alternance pour les publics en situation de handicap, améliorer leur scolarité et leur insertion professionnelle. « Trouve ton Skill » est une initiative visant à ne pas laisser un jeune sans solution, en regroupant les acteurs de l’insertion, de l’accompagnement, de la formation et de l’emploi autour de l’accompagnement des jeunes ni en emploi ni en formation (Neets). L’objectif est d’amener vers l’alternance 10 000 de ces jeunes. « Walt2Win » vise à développer le mentorat dans le CFA et son environnement, en outillant un référent mentorat pour lui permettre de développer un réseau de mentors sur son territoire.

Gain pour les finances publiques

Parmi les autres réalisations de Walt : le Guide du Routard de l’alternant (distribué à 20000 exemplaires par an et vendu à 3000 exemplaires par an), et la charte #WaltLeRoutard qui applique aux écoles le même esprit que pour les restaurants.

Mais aussi la création de l’observatoire de l’alternance avec la fondation The Adecco Group et le cabinet Quintet conseil pour proposer un état des lieux et des axes de réflexion.

Et enfin, l’étude sur l’apprentissage et les finances publiques « qui prouve pour la première fois que le rapport investissement/bénéfices est nettement en faveur de l’apprentissage avec un gain net pour l’État d’1,8 milliard d’euros », rappelle Yves Hinnekint.

Autant d’initiatives portées par le bateau Captain Alternance, qui participera à la prochaine Route du Rhum.

Centre Inffo vous conseille également

Digiforma