Le rechargement d’une voiture électrique.

Abonnez-vous

L’essor de la filière des batteries électriques nécessite de nouvelles compétences

L’adaptation de l’offre de formation sera un enjeu crucial du développement de la filière des batteries électriques dans les années à venir. C’est ce que révèle l’étude prospective des besoins en compétences réalisée pour l’Observatoire compétences industries géré par Opco 2i.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 28 juillet 2022.

La technologie des batteries électriques est encore nouvelle sur le territoire et les futures générations de batteries nécessitent de développer les compétences en R&D. Cette structuration de la filière demande des compétences qui ne sont aujourd’hui pas présentes en France, notamment en électrochimie. La filière a besoin de deux types de compétences, celles portées sur la technologie elle-même et celles centrées sur les procédés industriels. C’est un des constats de l’étude prospective de l’Observatoire compétences industries animé par Opco 2i. Une offre de formation disparate La filière s’appuie aujourd’hui sur trois types de formations : les fondamentaux de la batterie,…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également