L’Association nationale des apprentis de France (Anaf) a reçu le 5 avril 2022, des jeunes qui soutiennent six des candidats à l’élection présidentielle.

Abonnez-vous

Présidentielle 2022 : des pistes pour sécuriser les apprentis

Des jeunes militants représentant six des douze candidats à l’élection présidentielle ont confronté leurs positions sur l’apprentissage, mardi 5 avril, à l’occasion d’un débat organisé par l’Association nationale des apprentis de France (Anaf). Plusieurs propositions ont été avancées pour améliorer le quotidien des apprentis et sécuriser leur parcours.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 07 avril 2022.

Lutter contre précarité des apprentis, lever les freins à l’entrée en apprentissage, améliorer la protection et l’accompagnement des apprentis, repenser l’orientation, développer la mobilité internationale : l’Association nationale des apprentis de France (Anaf) a invité des jeunes qui soutiennent les candidats à la présidentielle à débattre des problématiques qui sont au cœur des 24 propositions qu'elle a publiées en février dernier. Pour les représentants des six candidats venus échanger lors de ce débat (Anne Hidalgo, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Eric Zemmour), l’amélioration du quotidien des apprentis passe par des actions ciblées ou des mesures plus…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également