“L’obligation de formation des jeunes de 16 à 18 ans requiert davantage de coordination” (rapport Charrière-Roger)

Auditionnés mercredi 19 février par la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, Sylvie Charrière et Patrick Roger ont défendu leur rapport sur l’obligation de formation des jeunes de 16 à 18 ans. En insistant sur la nécessaire amélioration du repérage des décrocheurs et de la coordination des acteurs.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 février 2020.

Mesure phare de la loi pour une école de la confiance du 28 juillet 2019, l’obligation de formation des jeunes de 16 à 18 ans entrera en application à la rentrée de septembre 2020. Lors de leur audition par la commission des affaires culturelles et de l’éducation, Sylvie Charrière, députée LREM, et Patrick Roger, conseiller municipal de Strasbourg et président de la Mission locale et de la Maison de l’emploi, ont réaffirmé ce qu’ils avaient formulé dans leur rapport remis au Premier ministre le 13 janvier dernier (voir notre article) : rendre l’obligation de formation effective nécessite avant tout de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également