Mettre en œuvre l’action de formation en situation de travail (Afest)

L’Action de formation en situation de travail (Afest) a été inscrite dans la loi du 5 septembre 2018 et formalisée par décret. Innovante, cette nouvelle modalité a vocation à se développer dans les entreprises. Leïla Ben Salem, consultante senior au sein de Centre Inffo décrypte les enjeux de sa mise en œuvre.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 mai 2019.

Le Quotidien de la formation : Comment se définit l’Afest ? Leïla Ben Salem : L’Afest est encadrée par un décret. Volontairement souple dans ses modalités d’application, le texte réglementaire formalise néanmoins les phases de mise en œuvre et sécurise ainsi la démarche, la différenciant des formations dites « sur le tas ». Deux grandes séquences organisent le déploiement de l’Afest. L’analyse de l’activité permet d’identifier les compétences ciblées par l’action de formation et les mises en situation de travail apprenantes. La phase réflexive réalisée par un référent Afest interne ou externe à l’entreprise doit intervenir hors des temps de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters