Copie d'écran de Yannig Raffenel, co-président d'Edtech France, intervenant à Learning Technologies Digital Experience 2021, ludni 22 février 2021

LDTX 2021 – Six pistes pour le digital en 2021 (Yannig Raffenel, Edtech France)

Après une année 2020 qui a permis d’élever le digital au rang d’« évidence »,  quelles seront les tendances en 2021 ? Yannig Raffenel, coprésident d’Edtech France, a dégagé six pistes de développement lors des rencontres LTDX 2021 (Learning Technologies Digital Experience, 15 au 26 février). Le marché regorge de solutions prêtes à révolutionner l’expérience pédagogique.

Par - Le 04 mars 2021.

Si 2020 restera comme l’année du digital pour tous, le coprésident d’Edtech France, Yannig Raffenel, invite à entendre les « objections » portées ici et là par les apprenants, décideurs, acheteurs et responsables formation. Les prendre en compte, c’est pour lui se préparer à l’inévitable « retour de flamme », qui ne manquera pas de se manifester une fois l’urgence passée et la transformation à marche forcée digérée. À l’heure du bilan, il apparaît selon lui que le problème est bien moins technique que pédagogique : quand l’expérience apprenante se fait descendante et passive, elle déçoit ; quand elle sait impliquer, motiver et se centrer sur l’apprenant, elle devient efficace.

De l’IA au podcast

Et il le répète avec enthousiasme, avec un écosystème regroupant plus de 400 entreprises, l’edtech à la française ne manque pas d’atouts pour amener les apprenants « vers le meilleur de la formation digitale ». En 2021, six grands domaines sont selon lui à suivre et prêts à être portés par les acteurs. Il faut d’abord compter avec l’inévitable intelligence artificielle (IA), nouvel eldorado du numérique. Dans le champ de l’éducation et de la formation, c’est la porte d’entrée vers « l’adaptative learning », pour créer des contenus ou des parcours d’apprentissage qui évoluent en fonction des actions des apprenants. Les acteurs se nomment Woonoz, Didask, Domoscio, Pitchboy, Clind ou encore EvidenceB.

Logo des rencontres LTDX 2021

Logo des rencontres LTDX 2021

Une autre révolution est portée par le XR[ 1 ]Extended Reality, ou réalité étendue., terme regroupant la réalité augmentée, qui superpose des éléments numériques au réel, et la réalité virtuelle, qui immerge l’apprenant dans des environnements 3D numériques au sein desquels il peut interagir, le plus souvent au moyen d’un casque[ 2 ]Exemple de l’Oculus Quest 2, développé par Facebook.. Avec un casque de réalité virtuelle, promet Yannig Raffenel, les dimensions émotionnelle et proprioceptive s’ajoutent à la dimension cognitive. Gadget ? « Difficile de comprendre le véritable potentiel si l’on a pas essayé… », avertit l’expert d’Edtech France. Et là encore, les entreprises sont au rendez-vous : MaxSens, Reverto, Foxar, WiDiD, BodySwaps, …

Alors que le président de la République vient d’annoncer le programme #1jeune1mentor (notre article), Yannig Raffenel pointe le blended learning et le mentorat comme troisièmes tendances 2021. Que ce soit dans le champ de l’éducation ou de la formation continue, « tous les apprenants ont vitalement besoin d’être accompagnés », insiste-t-il. RiseUp, Bealink ou Mine de Savoirs sont là pour ça.

Parce qu’elle donne du sens et génère challenges et missions, la « pédagogie par projet » sera la quatrième tendance 2021. Yannig Raffenel n’ignore pas que Célestin Freinet développait le sujet il y a déjà cent ans, mais des start-up comme Oktonine, Microdoing, Niryo ou Mainbot, ont des technologies à vous proposer pour faciliter les mises en situation. Alors que l’usage du smartphone s’est généralisé – avec certaines disparités qui ne doivent pas donner l’illusion d’une véritable égalité d’usage (voir) –, des acteurs comme Teach On Mars, InTeach ou Seekoya, sont là pour vous aider à multiplier les occasions d’apprendre tout au long de la journée, au fil de vos mobilités : le « Quick Learning » sur smartphone est la cinquième tendance. Enfin, 2021 devrait aussi signer l’essor du « podcasting » et de « l’audio comme vecteur d’apprentissage ». La preuve ? Le marché est bien là, avec des acteurs comme VocaCoach, Vokode ou Clapotee.

Autant d’innovations et de défis pour les organismes de formation, les entreprises et les formateurs, conclut Yannig Raffenel. Pour eux et les apprenants, la transformation ne fait que commencer, 2021 s’annonce passionnante !

Cet article est-il utile ?

Notes   [ + ]

1. Extended Reality, ou réalité étendue.
2. Exemple de l’Oculus Quest 2, développé par Facebook.

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert