Le printemps du métavers – Lettre de l’innovation n° 28, mars-avril 2022

« Nous espérons que, d’ici dix ans, le métavers touchera un milliard de personnes » (Mark Zuckerberg, 28/10/2021)

Par - Le 28 mars 2022.

Un coup d’œil dans le rétro… : « téléenseignement », « cliquer-parler » et autres inventions linguistiques, autant de termes publiés en 2005 au Journal officiel par la Commission générale de terminologie et de néologie, dans le cadre de ses travaux d’enrichissement de la langue française dédié au vocabulaire des techniques de l’information et de la communication. Rien en revanche sur le métavers, terme issu de la littérature SF, pourtant déjà déployé à plusieurs reprises dans l’univers du jeu vidéo et transposé dans le monde des affaires par 2nd Life.

Créé en 2002, 2nd Life est le premier univers virtuel à avoir essayé de créer un modèle social et économique adapté au monde professionnel. Des géants comme IBM ont alors investi la plateforme, mais aussi des acteurs pédagogiques français comme GoFluent, présent sur le territoire pédagogique Education Island dès 2007 (notre article). Les ambitions étaient grandes et les espoirs bientôt douchés par des limites techniques entraînant trop peu d’usages à forte valeur ajoutée. 2nd Life a vite été critiqué pour le manque de connexion entre les mondes physique et virtuel : la vie dans des univers condamnés à rester parallèles manquait de fluidité et de continuité.

Deux décennies plus tard, la transformation de Facebook en Meta, accompagnée d’investissements qui approcheraient les 10 milliards de dollars, promet tout autre chose. Utopie pour les uns, dystopie pour les autres, la promesse est désormais celle d’une vie continuée, entre atomes et données, en ligne et hors ligne.

Mark Zuckerberg présente les objectifs de Meta

Alors, « le méta-univers, avenir du travail et de la formation ? » C’est la question posée dans l’article que nous consacrons à la start-up rennaise Simango, à découvrir en une de cette édition printanière de la lettre de l’innovation. Vous verrez que le sujet de l’interconnexion y est posé.

À noter qu’en 2022, FranceTerme, le site officiel d’enrichissement de la langue française, ne consacre toujours pas d’entrée au métavers.  Le dictionnaire de l’Académie française non plus, pas plus que le Robert, pourtant friand de néologismes. Rendez-vous en 2023 ? (ou, dès à présent, sur Wikipédia…)

Et avant que le métavers investisse massivement la formation, n’hésitez pas à consulter la 3e édition du baromètre Centre Inffo / CSA de la formation professionnelle, pour tout connaître des comportements et attentes des Français. Survol avec Patrice Guézou, directeur de Centre Inffo, interrogé par Smart Education :

Centre Inffo vous conseille également