Erasmus + mise sur la modalité hybride pour développer la mobilité des apprentis

« Depuis 30 ans, des apprentis partent en mobilité avec Erasmus », a rappelé Sébastien Thierry directeur adjoint d’Erasmus+ France en ouverture de la webconférence « Mobilités et transition écologique, les enjeux des projets de mobilité internationale » organisée mercredi 10 novembre.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 novembre 2021.

Leur nombre devrait continuer à augmenter avec un budget Erasmus + en forte hausse. L’objectif est d’atteindre 15000 apprenants en mobilité chaque année sur la période 2021/2027 au lieu de 6900 aujourd’hui. « Les bénéfices de la mobilité sont nombreux, a constaté Sylvain Scherpereel, chargé de développement à Erasmus+ France, que ce soit en termes d’acquisitions de compétences professionnelles comme personnelles. Les apprentis qui ont bénéficié d’une mobilité ont une meilleure insertion professionnelle et trouvent un emploi en moyenne en 2,9 mois contre 4,6 mois pour les autres. » Pour faciliter et réussir les projets de mobilité, les centres de formation doivent…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur