Le dispositif Eloce conçu par l’Afpa Occitanie met l’accent sur l’apprentissage en mode projet.

L’Afpa Occitanie décroche le trophée du Digital Learning « Innover en formation »

Le dispositif Éloce déployé par l’Afpa Occitanie s’est distingué lors de l’édition 2021 des Trophées du Digital Learning par sa pédagogie en mode projet, son approche collaborative et sa prise en compte des soft skills.

Par - Le 27 avril 2021.

Lancé en 2019 dans deux centres Afpa d’Occitanie — Saint-Jean-de-Védas près de Montpellier et Toulouse-Balma (lire Inffo Formation n° 975) –, Éloce a retenu l’attention du jury des Trophées du Digital Learning parmi 30 dossiers de grandes entreprises ou d’universités, notamment pour « les fondations solides du projet sur un socle de recherche ». Une récompense qui réjouit Laurence Nottelet, directrice régionale Occitanie de l’ingénierie et de l’innovation à l’Afpa, à l’origine de cette révolution de l’apprentissage avec Aude Schiavi, cheffe de projet Éloce. « Le jury a apprécié que cette expérience soit issue d’une étude pluridisciplinaire qui a permis de poser des bases pédagogiques investies dans un nouveau modèle, explique la directrice. C’est un travail de fond qui a été mis en œuvre : on n’est pas dans un effet de mode ou un gadget utilisant le virtuel et les neurosciences. »

Apprentissage en mode projet

En avril 2019, l’ensemble des formations tertiaires (assistanat, commercial, comptabilité, informatique, audiovisuel, conseil en insertion professionnelle, formation pour adultes…) de ces deux centres Afpa d’Occitanie a basculé vers un nouveau modèle : les stagiaires interviennent sur des projets proposés par des entreprises partenaires. Ils fonctionnent comme des services au sein d’une entreprise virtuelle. Le jury a apprécié cette « forte connexion au terrain et au monde du travail avec plus de 40 entreprises partenaires ».

Un environnement qui favorise la coopération

Près de 700 personnes sont passées par ce dispositif en « blended learning ». Elles ont été accompagnées par des « learning masters », — des formateurs qui occupent les rôles de manager, de référent technique ou de client –, et par des coachs. Au cours de leur parcours, les stagiaires évoluent dans un environnement favorable à la coopération (espaces de coworking modulables, accessibles sur des horaires élargis). « Ce qui demande du temps, c’est la formation des  »learning masters » sur le mode expérientiel pour qu’ils sachent favoriser le développement des compétences à partir d’un projet », reconnaît la directrice.

Modèle 70/20/10

Le jury des trophées a également apprécié « le mode projet dominant et l’approche collaborative, la présence du digital (mais pas que), l’approche soft skills-hard skills », applaudissant cette illustration du 70/20/10 « qui montre comment s’articulent les apprentissages avec 70% d’apprentissage expérientiel, 20% d’apprentissage informel, temps où l’apprenant se forme, par la pratique, sans être en formation grâce au fait d’échanger avec son entourage et avec ses pairs et seulement 10% d’apprentissage formel (en présentiel ou en distanciel) ».

Importance de soft skills

Laurence Nottelet insiste sur l’importance de l’apprentissage des soft skills dans le dispositif : « Les soft skills (80 heures) sont délayées tout au long de la formation avec des ateliers toutes les semaines en inter-groupe pour développer la coopération : on travaille sur la communication, le capital-confiance, la gestion de stress, la structuration de la pensée, les stratégies cognitives et méta-cognitives afin de comprendre comment l’on apprend et comment transférer ses réussites. »

Évaluation du dispositif

L’Afpa Occitanie recrute un doctorant ou une doctorante pour évaluer sur trois ans l’impact du modèle Éloce sur la qualité des apprentissages et la façon dont elles sont vécues. « On veut vérifier s’il apporte un meilleur ancrage des apprentissages et apporte plus de plaisir à apprendre », indique-t-elle. D’ores et déjà, le taux de satisfaction a augmenté d’un point par rapport aux autres formations. Plusieurs autres centres Afpa sont intéressés par la réplication du modèle Éloce – c’est le cas à Marseille – ou par son extension à d’autres secteurs comme le bâtiment, l’automobile ou les métiers d’art à Rodez, Albi et Toulouse-Palays et Nîmes.

Centre Inffo vous conseille également