La ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels Carole Grandjean lors d’une séance de questions orales le 10 janvier 2023 à l’Assemblée nationale.

Abonnez-vous

UHFP 2023

Carole Grandjean veut rendre le CPF « plus juste et plus efficace »

 Singularité de son portefeuille ministériel ; concertations à venir avec les organisations patronales et syndicales pour améliorer la loi « avenir professionnel » ; détermination du niveau de reste à charge pour les titulaires d’un compte personnel de formation : Carole Grandjean, ministre de l’Enseignement et de la Formation professionnels, répond aux questions du Quotidien de la formation, à l’occasion de l’Université d’hiver de la formation professionnelle, dont elle inaugure les travaux ce mercredi 25 janvier. Troisième et dernier volet de notre entretien exclusif.  

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 25 janvier 2023.

Le Quotidien de la formation. En quoi l’exercice de votre ministère, à cheval sur les formations initiale (Education nationale) et continue (Travail), marque-t-il un tournant ? Carole Grandjean. Pour la première fois, le Gouvernement opère un trait d’union entre l’Éducation et le Travail par l’intermédiaire d’un ministère dédié. Du lycée professionnel au centre de formation d’apprentis, jusqu’à la formation continue des demandeurs d’emploi et des actifs, il y a un continuum des compétences et des passerelles qui méritent d’être repensées de manière commune, en tenant compte de l’évolution des métiers. C’est un changement culturel significatif, en particulier pour le monde…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également