CEP : les coopérations locales restent à développer

Dès 2014, la création du conseil en évolution professionnelle visait à renforcer les coopérations entre acteurs de l’accompagnement. Une étude du Céreq montre que l’objectif a été plus facilement atteint au niveau national qu’à l’échelon régional et local, où subsistent de fortes variations.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 26 novembre 2019.

D'après l'étude du Céreq, les opérateurs nationaux du CEP (voir encadré) semblent avoir vécu une intensification de leurs coopérations. Celle ci serait essentiellement due à l'existence d'un cahier des charges commun à l'ensemble des acteurs. Il n'en va pas de même au niveau territorial, en prise avec la « diversité des situations locales ». Au niveau institutionnel, le Céreq relève un « engagement à géométrie variable des Régions », devenues responsables de l'organisation du service public régional de l'orientation depuis la décentralisation de la compétence Orientation tout au long de la vie en 2014. Il apparaît que l'intensité des coordinations déployées est tributaire des…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également