L’apprentissage, un atout pour être embauché en CDI (Céreq)

Si l’apprentissage se développe fortement depuis plusieurs années, atteignant de nouveaux publics et de nouveaux métiers, il reste un mode de formation professionnelle minoritaire comparé à la voie scolaire (25% des effectifs du second cycle secondaire de filière professionnelle en France, contre 89% en Allemagne, selon l’OCDE).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 mai 2021.

Pourtant, les vertus de l'apprentissage en matière d'insertion sont avérées, comme le rappelle le Céreq dans son étude « Débuter en CDI : le plus des apprentis », publiée lundi 26 avril. En priorisant la formation en situation de travail, l’apprentissage génère un double effet de proximité : entre l’apprenti et l’entreprise et entre la spécialité de formation et le métier. Il peut ainsi remplir une fonction de pré-recrutement, ou mener à une embauche sur des emplois correspondant à la spécialité de formation suivie. L’alternance, en tant que mode de formation en majeure partie en situation de travail, permet de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur