Le modèle économique de l’apprentissage se cherche encore (étude France compétences)

France compétence a publié, le 16 juillet dernier, le deuxième volet de son enquête sur l’évolution des modèles économiques des CFA. Encore marqués par la phase de transition et un certain attentisme, certains d’entre eux explorent de nouveaux modèles économiques autour, notamment, de la mutualisation. Seuls 6 % ont pratiqué un reste à charge.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 20 juillet 2021.

La réforme de l’apprentissage n’a pas encore laissé son empreinte sur le marché. Très mobilisés sur la gestion de la crise sanitaire et de la période de transition, les CFA restent attentistes en matière d’investissements et prudents dans le déploiement de nouveaux modèles économiques. C’est un des enseignements du deuxième volet de l’enquête de France compétences publié le 16 juillet dernier. Dans le cadre de sa mission d’observation des coûts de la formation, l’instance de régulation suit de près l’impact du nouveau financement au « coût-contrat ». Différents profils de CFA Le premier volet de cette étude auprès de 600 CFA se…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur