Portrait de Joël Ruiz, président du Fffod et directeur général délégué d'Opco EP.

Joël Ruiz est le nouveau président du Forum des acteurs de la formation digitale (Fffod)

L’assemblée générale du Fffod, qui s’est tenue à distance mardi 15 juin, a élu à sa présidence l’ex directeur général d’Agefos-PME et actuel directeur général délégué de l’opérateur de compétences des entreprises de proximité (Opco EP). Il remplace Jacques Bahry, nommé président d’honneur fondateur.

Par - Le 16 juin 2021.

Avec le départ de son président fondateur Jacques Bahry, c’est une page de 26 ans d’histoire du Fffod qui se tourne. En choisissant à l’unanimité Joël Ruiz comme successeur, l’association a à la fois joué la carte du renouveau et de la continuité. Jacques Bahry devient président d’honneur fondateur, Bernard Blandin membre d’honneur.

Jacques Bahry quitte la présidence du Forum des acteurs de la formation digitale (Fffod)

Renouveau parce que Joël Ruiz, en tant qu’individu, n’était pas un « pilier » du Fffod ; continuité parce que le directeur général délégué d’Opco EP, membre sponsor, présente un profil qui correspond en tout point à une certaine idée de la présidence, largement forgée par son prédécesseur. Relationnel de haut niveau, véritable expert des arcanes de la formation professionnelle, juriste de formation, Joël Ruiz est vite apparu comme un candidat idéal au regard du cahier des charges imaginé par Jacques Bahry. « Et ils ne sont pas si nombreux… », nous avait-il prévenu lors d’un entretien accordé en amont de l’assemblée générale.

Un président « neutre »

Copie d'écran AG à distance du FFFOD, 15 juin 2021

Aurélia Bollé, Michael Manalang, Jacques Bahry, Joël Ruiz – AG du FFFOD, 15 juin 2021

Responsable adjoint du département juridique de Centre Inffo pendant six ans en début de vie professionnelle, directeur général d’Agefos-PME de 2003 à 2020, jusqu’à ce que la réforme crée l’Opco EP dont il est le directeur général délégué, Joël Ruiz a souligné dès sa première prise de parole qu’il observerait la plus stricte neutralité dans l’exercice de son mandat : « Je ne serai en aucun cas le porteur des intérêts des financeurs. » S’affichant « au-dessus des clivages qui peuvent traverser le secteur et le marché de la formation professionnelle », le nouveau président insiste sur sa volonté d’apparaître comme « personnalité qualifiée » au titre de ses engagements Fffod.

Dans la continuité de son prédécesseur, il se déclare convaincu que l’association « a plus que jamais une empreinte à laisser » dans le contexte actuel de transformation numérique de la société. Ceci, toujours dans le respect de l’ADN du Fffod : « La technologie est au service de la réussite de la formation, et pas l’inverse », souligne-t-il. Adoptant pour ligne d’action « les points forts du FFfod », il salue « le réseau d’experts engagés, le positionnement préservé au carrefour de la promotion du multimodal et le bon relationnel avec les pouvoirs publics ». Parmi les enjeux à venir, Joël Ruiz évoque notamment le nécessaire accompagnement de la croissance des adhésions et le sujet d’une présence régionale à renforcer.

UNE ANNÉE RECORD
Comme pour tous les acteurs de la formation digitale, les dix-huit mois qui viennent de s’écouler ont autant été une opportunité qu’un test pour le Fffod. Le conseil d’administration du 15 juin a permis de faire part des réalisations de l’ère Covid et témoigné d’une association au rendez-vous de la digitalisation accélérée. En un an, le Fffod a quasiment doublé ses effectifs et compte 163 adhérents au 15 juin 2021, avec un afflux de petites structures. Au cours du dernier exercice, une douzaine de webinaires ont été organisés, enrichis par deux « FFFOD Cafés », nouveauté de l’année 2021. Organisé le 9 septembre 2021, le prochain Café sera l’occasion de poser les bonnes questions dans le cadre d’un projet de digitalisation d’une formation. Les publications phares ont été la 7eme édition du guide « LMS : comment choisir sa plateforme » et le livre blanc « La crise, grand accélérateur du digital learning », produit par l’Observatoire du digital learning. Nouveau format pour le Fffod, les « Masterclass » ont aussi fait leur apparition avec déjà quatre sessions organisées. Initié à l’automne 2020, un groupe de travail sur le coût d’une FOAD animé par Aurélia Bollé, déléguée générale du Fffod et Vincent Cibois, du cabinet Boumendil & Consultants, devrait publier trois livrables destinés aux offreurs et aux financeurs d’ici à la fin du mois de juin[ 1 ]Les composants et les coûts par poste d’une formation multimodale à l’intention des offreurs de formation, une grille de lecture à l’intention des financeurs.. À signaler également, parmi les autres groupes de travail, celui consacré aux « Indicateurs, qualité & FOAD » qui devrait rendre ses conclusions début 2022. Olivier Kirsch (Gifod), rappelle, lui, que le Fffod a été sollicité par le Haut-Commissariat aux compétences sur la problématique de la digitalisation des organismes de formation dans le cadre du plan de relance. Enfin, 2022 pourrait signer le grand retour des Rencontres du FFFOD, autour d’un thème qui reste à définir collégialement.
Une assemblée générale extraordinaire modificatrice des statuts se tiendra au Cnam le 24 septembre prochain à 14h.

Entretien avec Joël Ruiz à paraître dans le Quotidien de la formation du lundi 21 juin 2021.

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 16 JUIN 2021 (ÉLECTION À L’UNANIMITÉ)


Les candidats : Jean-Marc Beguin (FFP), Gilles Macchia (New Learn), Eric Parquet (CFA C3 Groupe)/
Changement de représentants : Jean-Marc Beguin (FFP), en remplacement de Jacques Bahry ; Nathalie Fauveau (ESBanque), en remplacement de Gilles Macchia ; Lionel Madec (Cned), en remplacement de Jérôme Villot ; Joël Ruiz (Opco EP), en remplacement de Flavie Alaux ; Morgan Saveuse (Cesi), en remplacement de Bernard Blandin.
Renouvellement de mandats : Christophe Hubert (Afec) ; Olivier Kirsch (Gifod) ; Victoria Peres-Labourdette (e-Greta) ; Jean-Luc Peuvrier (Stratice) ; Jacques Peyrondet (Addeo) ; Olivier Phelip (Uniformation) ; Joël Ruiz (Opco EP) ; Philippe Scelin (Irfa) ; Pauline Suire (Promotrans).

Nominations au bureau :
Président : Joël Ruiz (Opco EP)
– vice-président : Jean-Marc Beguin (FFP)
– vice-président : Thierry Koscielniak (Cnam)
– vice-présidente : Victoria Peres-Larboudette (e-Greta)
– trésorière : Sarah de la Morandière (Cafoc Versailles)
– secrétaire générale : Françoise Gérard (Centre Inffo)
Autres membres : Sabrina Dougados (Fromont Briens) ; Olivier Kirsch (Gifod) ; Noria Larose (Nell & Associés) ; Gilles Macchia (New Learn) ; Lionel Madec (Cned) ; Jean-Luc Peuvrier (Stratice) ; Jean-Michel Porceddu (CNPR Eduter) : Morgan Saveuse (Cesi Groupe) ; Loïc Tournedouet (Afpa).

Centre Inffo est membre fondateur sponsor du Fffod.

Notes   [ + ]

1. Les composants et les coûts par poste d’une formation multimodale à l’intention des offreurs de formation, une grille de lecture à l’intention des financeurs.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur