Erasmus+ : Appel à projet « Les jeunes européens ensemble »

Une nouvelle stratégie de l’Union européenne en faveur de la jeunesse, adoptée en novembre 2018 encadrera les activités de l’Union européenne dans le domaine de la politique de la jeunesse au cours des prochaines années, et développera des objectifs proposés par les jeunes.

Par - Le 12 juin 2019.

Ce projet « les jeunes européens ensemble » a pour objectif général de créer des réseaux favorisant les partenariats régionaux qui serviraient à organiser des échanges et à encourager les formations (pour les animateurs de jeunesse par exemple).

Plus précisément, il vise à soutenir les initiatives d’au moins cinq organisations pour la jeunesse originaires de cinq pays sélectionnés parmi ceux participant au programme Erasmus+; ces initiatives viseront à échanger des idées sur l’Union, à encourager la participation civique et à accroître le sentiment de citoyenneté européenne.

Il soutient en particulier :

– la promotion et le développement d’une coopération plus structurée entre les différentes organisations de jeunesse pour nouer ou renforcer des partenariats;

– les organisations de jeunesse à l’origine d’initiatives visant à encourager la participation des jeunes à la vie démocratique et à la société par l’intermédiaire de formations, à montrer les points communs reliant les jeunes européens et à favoriser les discussions sur leurs liens avec l’Union, ses valeurs et ses principes démocratiques;

– la participation des groupes de jeunes sous-représentés en politique, dans les organisations de jeunesse et les autres organisations de la société civile, notamment les catégories de jeunes vulnérables et défavorisés sur le plan socioéconomique.

Organisations participantes

– des organisations, associations ou ONG à but non lucratif (y compris des ONG européennes de jeunesse);

– des entreprises sociales;

– des organismes publics locaux, régionaux ou nationaux;

– des associations de régions;

– des groupements européens de coopération territoriale;

– des organismes à but lucratif actifs dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises.

Pays admissibles

– les États membres de l’Union européenne: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Tchéquie;

– les pays de l’Association européenne de libre-échange (AELE) qui font partie de l’Espace économique européen (EEE): l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège;

– les pays candidats pour lesquels une stratégie de préadhésion a été établie, conformément aux principes généraux et aux conditions générales établis dans les accords-cadres conclus avec ces pays en vue de leur participation aux programmes de l’Union européenne: Macédoine du Nord, République de Serbie et Turquie.

Activités admissibles

– les activités de mobilité, y compris les échanges de jeunes à grande échelle, et notamment la création de réseaux et les possibilités de formation non formelle ou informelle, l’élaboration de projets par des jeunes;

– les activités facilitant l’accès et la participation des jeunes aux activités politiques de l’Union européenne concernant les jeunes;

– les échanges d’expériences et de bonnes pratiques, la création de réseaux et de partenariats avec d’autres organisations pour la jeunesse, la participation à des réunions ou à des séminaires avec d’autres parties prenantes et/ou des décideurs politiques en vue d’accroître l’effet des actions sur les groupes, les secteurs ou les systèmes ciblés;

– les initiatives et les événements destinés à développer les ONG et les organisations de la société civile européennes, ainsi que les réseaux paneuropéens;

– les activités de sensibilisation, d’information, de diffusion et de promotion des priorités d’action de l’Union dans le domaine de la jeunesse (séminaires, ateliers, campagnes, réunions, débats publics, consultations, etc.).

Critères d’attribution pour le financement

– pertinence du projet (30 %);

– qualité de la conception du projet et de sa mise en œuvre (20 %);

– qualité du partenariat et des accords de coopération (30 %). (cela comprend le degré de participation des jeunes à toutes les étapes de la mise en œuvre du projet et la manière dont les lignes Est-Ouest et Nord-Sud sont prises en considération);

– incidence, diffusion et pérennité (20 %).

La contribution financière de l’Union européenne est de de 100 000 à 500 000 euros ; la subvention ne peut excéder un taux maximal de cofinancement de 80 % du total des coûts du projet admissible.

Candidature

Le dossier de candidature doit être rempli en ligne au plus tard le 18 juillet 2019, à 12 heures (midi, heure de Bruxelles), et inclure les annexes y afférentes. Il est disponible à l’adresse suivante :

Toutes les informations concernant l’appel EACEA/12/2019, dont les instructions de candidature, sont disponibles sur le site Europa.

Courriel : Courriel: EACEA [tiret] YOUTH [at] ec.europa.eu (remplacez les indications entre crochet)

Résolution 2018/C 4556/014 du Conseil, publiée en décembre 2018

Appel à propositions — EACEA/12/2019 — Programme Erasmus+, Action clé 3 — Soutien à la réforme des politiques — Les jeunes européens ensemble (JOUE C 191, 6 juin 2019)

Centre Inffo vous conseille également

Afnor