Article réservé aux abonnés des Fiches pratiques du droit de la formation

Un congé de mobilité peut être proposé lorsque des ruptures de contrat de travail sont prévues dans le cadre d'un accord portant rupture conventionnelle collective ou d'un accord collectif portant sur la gestion des emplois et des compétences. L’objectif est le retour à un emploi stable pour le salarié après ce congé. Pour atteindre cet objectif, des périodes d’accompagnement, de formation ou de travail seront accomplies par le salarié au sein ou en dehors de l’entreprise qui lui aura proposé ce congé. Ce dispositif est exclusif de tout licenciement pour motif économique. 31-3-1 Entreprises concernées Un congé de mobilité peut…

— Article réservé aux abonnés des Fiches pratiques du droit de la formation —

Abonnez-vous aux Fiches pratiques du droit de la formation

En savoir plus

Indemnisation du chômage (voir FICHE 35-8)

Votre contact

Valérie Delabarre Responsable du service Fiches pratiques / Expertise - Direction du droit de la formation Tél : 01 55 93 91 51