Fiche 35-18 : Préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC)

Fiche mise à jour le : 2021-07-07

Catégorie : Mesure

Les préparations opérationnelles à l’emploi (POE) collectives visent à former plusieurs demandeurs d’emploi aux compétences attendues des entreprises, identifiées par une ou plusieurs branches professionnelles.

Cet article est-il utile ?

35-18-1 Bénéficiaires de la POE collective

La POE collective (POEC) permet à plusieurs demandeurs d’emploi d’acquérir les compétences nécessaires pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par un accord de branche ou, à défaut, par un conseil d’administration d’un opérateur de compétences.

Si elle concerne des demandeurs d’emploi de moins de 26 ans, elle peut avoir lieu dans un centre de formation d’apprentis (CFA).
Art. L6326-3 du Code du travail
Loi n° 2018-771 du 5.9.18 (JO du 6.9.18), art. 28

40_477373_8

35-18-2 Statut des intéressés

Le demandeur d’emploi effectuant une POEC a le statut de stagiaire de la formation professionnelle et bénéficie donc d’une protection contre le risque « accident du travail’.

Le contrat conclu à l’issue d’une POEC peut être :
– un contrat à durée indéterminée ;
– un contrat à durée déterminée de douze mois minimum ;
– un contrat de professionnalisation de douze mois minimum ;
– un contrat d’apprentissage.
Art. L6326-3 du Code du travail
Loi n° 2018-771 du 5.9.18 (JO du 6.9.18), art. 28

35-18-3 Rémunération de stage

Pendant la POE collective, le demandeur d’emploi perçoit, selon sa situation avant l’entrée en stage, soit l’Aref (voir FICHE 35-9) , soit la RFPE (voir FICHE 35-13) .
De plus, il peut prétendre à l’aide à la mobilité  (voir FICHE 35-26) .

La rémunération peut être prise en charge par l’opérateur de compétences compétent, l’État ou Pôle emploi.
Art. L6326-4 du Code du travail
Loi n° 2018-771 du 5.9.18 (JO du 6.9.18), art. 28

40_477375_2

35-18-4 Financement de la formation

Pôle emploi contribue au financement ou cofinancement des POE collectives s’agissant des formations réalisées dans ce cadre par des organismes de formations déclarés, dans la limite de 400 heures et comprenant un maximum d’un tiers de temps en immersion en entreprise.

La contribution de Pôle emploi consiste en la mobilisation, pour ces formations, de la rémunération des formations Pôle emploi (RFPE), de la rémunération de fin de formation (RFF) et de l’aide à la mobilité, pour les demandeurs d’emploi qui y sont éligibles dans les conditions fixées par délibérations distinctes du conseil d’administration.

Cette contribution peut également consister dans le financement ou le cofinancement des coûts pédagogiques de la formation et dans le versement de frais de gestion, dans des conditions définies par convention avec l’opérateur de compétences (Opco) concerné, le cas échéant après mise en œuvre d’un appel à projets.
Art. L6326-3 du Code du travail
Loi n° 2018-771 du 5.9.18 (JO du 6.9.18), art. 28
Délibération n° 2021-44 du 8.6.21 (BOPE n° 2021-43)

35-18-5 Tableau comparatif AFPR - POEI - POEC

40_512176_2

Durée des formations financées par Pôle emploi

La durée moyenne des formations financées par Pôle emploi est de l’ordre de 253 heures en 2019, en légère hausse par rapport à 2018 (244 heures). Cette augmentation est portée par l’ensemble des types de formations financées par Pôle emploi, à l’exception des POEC.

Les entrées en formation au quatrième trimestre 2019 – « Statistiques, études, évaluations » n° 15, juin 2020.

Source : pole-emploi.fr

Votre contact

Valérie Delabarre Responsable du service Fiches pratiques / Expertise - Direction du droit de la formation Tél : 01 55 93 91 51